Des scientifiques argentins développent des outils pour anticiper les épidémies